lundi 12 février 2018

Pour patienter

Il y a tellement d'évènements qui se profilent que j'ai eu besoin de retourner à la terre pour patienter.


Mais c'est la fin de ma réserve de terre d'Impruneta, il faut que je me limite à une sculpture modeste sous peine de ne pas pouvoir la terminer...
Bon, encore les cheveux et les finitions... ça devrait aller.


À quand la toscane?

1 commentaire:

  1. Bonjour Christiana,
    "S'il vous plaît" y aura-il une petite place dans vos bagages ?
    Si tu es débordée ce qui est normal, je m'ennuie... Comme il fait triste et pas de Muse à l'horizon...
    C'est là que l'on constate que de savoir utiliser ses mains pour l'art c'est magique !
    Bonne chance pour bientôt !
    Je t'embrasse.
    Annie

    RépondreSupprimer

Vous pouvez me laisser un petit commentaire...